Comment Accorder son piano ?

L'oreille de l'accordeur de piano est son premier instrument. Mais comment accorde-t-il le piano ?

La fréquence de la note engendre une harmonique. La structure harmonique du piano est un équilibre global de plusieurs facteurs indépendants : le diamètre de la corde, sa longueur, sa tension, la fréquence, la position du marteau sur la corde.

Les chevilles du piano que l'on tourne avec la clé pour l'accord

Pour chacune des 220 cordes, retendre la corde va modifier la fréquence, ce que l'on recherche justement pour retrouver une note "juste". Mais chacune des cordes ne peut être accordée individuellement en fonction de sa fréquence théorique, simplement avec un appareil électronique par exemple, il en résulterait un piano paradoxalement complètement faux. L'accordeur de piano réalise en fait un "accord tempéré" pour équilibrer la partition ou l'octave sur l'ensemble du piano.

L'accord tempéré :

Le but est d'arriver à une progression dans la fréquences des battements des tierces et des sixtes. Pour cela, l'accordeur augmente légèrement les quartes et diminue les quintes. A l'oreille, car chaque piano a son propre équilibre... ou déséquilibre.
L'accordeur prend également en compte l'oreille humaine qui descend naturellement les fréquences graves et monte les aigües.

On commence à comprendre pourquoi l'expérience de l'accordeur de piano, ou plutôt de son oreille, est l'unique outil capable de "désaccorder" un piano convenablement, pour le rendre agréable à l'oreille humaine, mélodique, clair et harmonieux.

L'oreille oui mais la main ?

Le maniement de la clé d'accord est délicat mais une main experte va pouvoir faire en sorte que l'accord tiennent dans le temps.
Explication: la corde est maintenue à son extrémité par une cheville, fichée dans le sommier (bloc de bois dur, en hêtre). Pour la retendre, il faut tourner la cheville avec un outil qui la maintient dans sa partie libre (la partie enfoncée est bloquée dans le bois). Lorsque la clé va tourner la cheville, celle-ci va se vriller. La tension de la corde va la bloquer dans le bois. Si dans le temps, ce blocage évolue, la corde sera légèrement retendue, ce qui est beaucoup moins perceptible que détendue.
La corde doit donc être légèrement remontée pour tourner et asseoir la cheville de nouveau. Cela s'appelle le calage.
Ce geste, le calage de la cheville, le plus long à maitriser par l'accordeur, garantit à lui seul, une bonne tenue de l'accord dans le temps.
On obtient alors la fréquence désirée (donc parfois légèrement fausse). L'accordage du piano prend en compte également les paramètres mécaniques, la glisse de la corde, les frictions sur le chevalet ou le sillet.

Un piano accordé régulièrement et correctement est donc accordé dans le temps, par rapport à un instruments accordé irrégulièrement ou incorrectement qui un jour ou l'autre entrainera de gros frais pour le ramener à l'accord.



Tags : accordeur piano carcassonne

accordeur piano carcassonne accordage de piano accordeur de piano tarif accordeur piano carcassonne contact cours de guitare creation de site internet entretien du piano expertise de piano harmonie du piano harmonisation du piano histoire du piano mecanique du piano mise au diapason reglage de piano reparation de piano restauration restauration de piano ttmo

Accordeur de piano

Calage de cheville de piano

Patrick Doméné. Accordeur de piano,
18 rue de l'aigle d'or,
11000 CARCASSONNE

06 80 62 92 44Portable:
04 68 71 25 75Fixe:
E-mail: patrick@polysons.fr